Une responsabilité de l’âge dans le trouble du comportement en sommeil paradoxal des patients parkinsoniens ?

Silh

Des troubles du comportement en sommeil paradoxal (RBD) sont fréquemment observés dans la maladie de Parkinson. Souvent sous diagnostiqués et sous traités, ils contribuent à la mauvaise qualité de vie des patients et de leurs proches. Lors d’une étude indienne portant sur 126 parkinsoniens consécutifs non déments, certains symptômes, en particulier les tremblements, la rigidité, les troubles de la démarche et le déséquilibre postural, sont apparus moins fréquents chez les parkinsoniens souffrant de RBD (n = 29 ; soit 23 %), que chez les patients exempts (n = 97). En analyse multivariée, seul un âge plus élevé était associé aux troubles du comportement en sommeil paradoxal (p = 0,003 ; Odds Ratio = 1,07 ; intervalle de confiance à 95 % de 1,02 à 1,13). Cette augmentation des RBD avec l’âge semble suggérer un effet de l’âge dans la genèse du RBD.
Dominique Monnier
Rai NK et coll.: REM behavioral disorder (RBD) in Parkinson’s disease. 17th International Congress of Parkinson’s Disease and Movement Disorders (Sydney, Australie) : 16 au 20 juin 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.