Le somnifère zolpiden augmenterait le risque de développer la maladie de Parkinson.

http://www.santemagazine.fr/actualite-le-somnifere-zolpidem-augmente-le-risque-de-maladie-de-parkinson-78165.html

Publié par

Miss Dopa

Je m'appelle Marie Christine, je vais bientôt avoir 57 ans. En 2005 ma vie bascule car j'apprends que j'ai la maladie de Parkinson. C'est une maladie neurodégénérative complexe, avec de nombreux symptômes. Elle aussi sournoise car elle habite progressivement votre corps sans que vous le sachiez . Et puis un jour le diagnostic tombe, mais il est déjà trop tard car elle est déjà bien installée. Une fois le choc de l'annonce passé, j'ai fait le choix de ne pas m'apitoyer sur mon sort et de lutter en m' adaptant à cette nouvelle vie qui s'impose à moi. Après un parcours thérapeutique classique par comprimés de LDopa, puis d'agonistes dopaminergiques, le stylo d'Apokinon et enfin la pompe a apomorphine, la neuro stimulation profonde devient une évidence pour moi.

2 réflexions au sujet de « Le somnifère zolpiden augmenterait le risque de développer la maladie de Parkinson. »

  1. Bonjour Marie-Christine,

    J’écris ici car je me sens particulièrement concerné par cet article, mais je voulais surtout vous remercier pour l’ensemble du blog, sensible et informatif à la fois.

    1. Bonjour Henry.
      Tout d’abord merci pour votre commentaire c’est toujours agréable d’entendre des compliments.
      Et bien cette petite phrase va peut-être changer ma décision d’arrêter ce blog. En effet quand j’ai commencé ce blog c’était peu de temps après l’annonce du diagnostic, j’étais en colère, je ressentez le besoin d’exprimer cette colère de la canaliser et de la rendre utile et quoi de mieux que l’écriture. J’ai eu beaucoup de plaisir à écrire tous les billets j’avais acquis une petite notoriété qui n’était pas déplaisante je l’ai agrandi avec les réseaux sociaux hélas quelle déception. Je ne m’étendrai pas sur le sujet en tout cas pas maintenant mais j’ai décidé de ne plus me confier sur ce que je ressentez en rapport avec Parkinson. Beaucoup d’événements se sont passées dans ma vie personnelle, et de malade de Parkinson qui m’ont fait réaliser que c’était de ma vie privée plus exactement de ma vie intime que je parlais et que j’ai exposé au vu et au sus de tout le monde, que cela ne servait à rien qu’il y a des choses qu’on ne dit pas devant tout le monde qui sont mal comprises qui sont mal interprétées; les utilisateurs de Facebook par exemple ne sont pas un public averti et parfois il peut y avoir de graves malentendus qui entraînent des desarois en touchant des personnes fragiles psychologiquemet.
      Comment on dit justement: « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis «
      Alors, j’ai évolué personnellement et j’ai revu mon opinion sur le sujet, je tiens en faire bénéficier les personnes qui sauront appréciés mes récits.
      Moi aussi je me sens concerné par cet article car j’ai consommé longtemps du Zolpiden mais la maladie s’est déclarée chez moi jeune, je ne pense pas qu’il en soit la cause; en effet quand les premiers symptômes apparaissent, il est dit que la maladie est déjà installée depuis 10 ans voire 15 ans déjà .
      Merci beaucoup en tout cas pour votre commentaire et peut-être à bientôt de vous lire sur mon blog où vous êtes le bienvenu bien sûr..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *