Parkinson et hypnose, pourquoi pas ?

Je suis allée à une soirée découverte sur l’hypnose, (hypnose thérapeutique et celle de spectacle), j’ai adoré. C’était passionnant, j’étais captivée et fascinée en même temps . Je n’étais pas la seule d’ailleurs .

La personne qui animait cette séance est un infirmier qui a suivi une formation pour être hypnothérapeute et pratiquer cette technique dans un but médical . Il s’est spécialisé dans l’analgésie  lors d’interventions chirurgicales afin de réduire ou supprimer la consommation d’antalgiques et aussi éviter les effets secondaires de l’anesthésie générale. Il aide les patients à arrêter de fumer, à combattre le stress personnel, professionnel, à prendre en charge les douleurs aiguës et chroniques par l’auto hypnose.
Je suis ressortie vraiment persuadée des bienfaits de cette nouvelle thérapie. Je pense que pour nous Parkinsoniens elle peut nous apporter un bénéfice certain.
Notamment pour nous aider à surmonter l’annonce du diagnostic vu le stress qu’elle engendre, mais aussi à gérer nos douleurs. Les douleurs ! mais quelles douleurs ?
Parkinson ne fait pas mal ! Et bien si Parkinson fait souffrir. Regardez cette illustration.

Frequenc symptomes

Publié par

Miss Dopa

Je m'appelle Marie Christine, je vais bientôt avoir 57 ans. En 2005 ma vie bascule car j'apprends que j'ai la maladie de Parkinson. C'est une maladie neurodégénérative complexe, avec de nombreux symptômes. Elle aussi sournoise car elle habite progressivement votre corps sans que vous le sachiez . Et puis un jour le diagnostic tombe, mais il est déjà trop tard car elle est déjà bien installée. Une fois le choc de l'annonce passé, j'ai fait le choix de ne pas m'apitoyer sur mon sort et de lutter en m' adaptant à cette nouvelle vie qui s'impose à moi. Après un parcours thérapeutique classique par comprimés de LDopa, puis d'agonistes dopaminergiques, le stylo d'Apokinon et enfin la pompe a apomorphine, la neuro stimulation profonde devient une évidence pour moi.

7 réflexions au sujet de « Parkinson et hypnose, pourquoi pas ? »

  1. Je ne voudrais pas que l’on abuse de ma personne. Trève de plaisanterie.

    L’hypnose pourquoi pas ! Il ne faut pas mourir idiot et essayer. Tenter une expérience permet de s’enrichir. De plus, si cela peut soulager des symptômes dans le cadre d’une maladie et d’éviter tous les effets secondaires d’une anesthésie, ce n’est pas négligeable.

    Je dis oui, je veux bien me faire hypnotiser 😉

    1. Je pense que cela peut être un bon complément à d’autres thérapies, cela ne guérit pas certes mais si cela nous fait du bien tant mieux. Si c’est inefficace c’est le seul risque que l’on prend.

  2. le 08/12/2013

    bonjour Miss DOPA,

    désolée, je suis un peu en retard pour faire un commentaire, mais cela ne m’empêche pas d’être une fidèle lectrice de vos articles.

    j’apprécie particulièrement le tableau ci-dessus, qui résume bien les symptômes de la maladie de Parkinson.
    on a pour habitude de la résumer en quelques mots, sans savoir exactement ce qui se cache derrière « Parkinson ».
    cependant, en prenant connaissance de tous ces maux, on se dit que cela doit être très lourd à gérer au quotidien.

    bon courage à tous les parkinsoniens

    63 Mirabel

  3. je trouve ce tableau parfaitement réalisé

    car c’est bien vrai ce ne sont pas seulement les tremblements !

    je suis une therapie qui m’apprend a controler les emotions qui provoquent les douleurs dues à parkinson
    cela me réussit et j’arrive à gerer mieux certaines situations pénibles
    je pense que l hypnose peut aider

    1. Merci pour votre commentaire. Tant mieux si l’hypnose a pu apporter une solution à vos problèmes.
      Il faut essayer pour savoir si cela est bénéfique sur vous. En ce qui me concerne je ne suis pas réceptive à l’hypnose , je ne pourrai donc jamais bénéficier de cette thérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *