Lettre à Monsieur Parkinson

James Parkinson.

 

Permettez moi de vous écrire pour vous dire ce que j’ai sur le cœur. Mon nom certes ne vous dit rien mais moi je vous connais bien.

En effet nous sommes intimement liés depuis une décennie déjà.

Je suis touchée par une triste maladie qui porte votre nom aujourd’hui.

Comment vous ne le saviez pas ?

On vous reconnaît comme révolutionnaire pour votre époque ayant plusieurs cordes à votre arc.

Médecin, chirurgien mais aussi amateur passionné de géologie et de paléontologie. Vous portez un intérêt remarquable aux conditions de vie des indigents et vous contribuez à rendre leur dignité aux personnes aliénées. Déjà précurseur des droits de l’homme.

Vous avez écrit et publié de nombreux ouvrages médicaux d’une valeur incontestée.

Alors dites moi pourquoi aujourd’hui votre nom est synonyme de douleur, de souffrance, de tristesse, de honte, de colère, de désillusions, d’abandon, et d’isolement?

Comment vous ne le saviez pas?

Si de votre vivant vous étiez un bienfaiteur, dans la postérité votre nom annonce le malheur.

Désormais nombreux sont ceux qui sont associés à votre nom malgré eux.

Comment vous ne le saviez pas?

Mais bien sur suis je bête ! Vous ne pouviez pas le savoir puisque c’est votre confrère le Dr Charcot qui après votre mort vous a fait porter le chapeau en hommage à vos travaux.

Alors je vous pardonne et je vais essayer de garder de vous le souvenir d’un homme qui a accompli en toute modestie de bien belles choses dans sa vie.

 

Une patiente parmi tant d’autres qui souffre de cette paralysie trépidante dont vous êtes à l’origine de la découverte.

 

19 réflexions au sujet de « Lettre à Monsieur Parkinson »

  1. Excellent tes commentaires sur la MP, Miss Parki! J’adore ainsi que ton nuage de mots!
    Tu devrais le publier en public depuis la communauté! Clique sur la grosse flèche (partager ce post) et clique sur A public puis sur Partager!

  2. Tu t’es lancée avec panache sur la route de l’écriture.
    Comme Lili tu as trouvé ton style, ton originalité : le sujet est difficile mais tes textes reflètent une sacrée énergie, de l’humour qui dynamisent la lectrice que je suis…

    Merci
    Amicalement,

    Sylvie-Anne

  3. Bonjour miss Parki
    Mettre un nom sur une maladie même comme celle de Parkinson c’est arrêter les spéculations
    Dans notre groupe de parole c’est ce que nous apprenons
    Bravo pour ton texte

  4. Merci pour ce très beau texte. Monsieur Parkinson nous colle à la peau et au moral, résistons lui, tant que nous le pourrons. Merci aussi à ce groupe qui m apporte réconfort.

    1. Le bon côté de la maladie c’est qu’elle nous fait rencontrer des gens avec d’autres aspects de la personnalité de l’être humain et nous permet d’avoir aussi une ouverture d’esprit plus grande .
      Elle nous incite aussi à la solidarité .
      Merci pour votre commentaire .

  5. oui notre maladie est difficile à assumer et aussi difficile à se faire adopter par notre entourage; néanmoins elle nous ouvre de nouveaux cieux vis à vis des connaissances ;des natures humaines et de découverte de dons jusque là méconnus

  6. Merci pour ce texte superbe. La maladie de Parkinson fait terriblement peur les personnes en bonne santé. Cette maladie véhicule dans la société des images terrifiantes. Les gens nous évitent, nous isolent. Il faut en parler. Personnellement, j’ai pris le parti de dire avec beaucoup d’humour que j’étais victime de cette maladie. Pas pour me faire plaindre, j’ai horreur de ça, mais pour rappeler que je ne suis pas que « Parkinsonien », je suis aussi une personne comme les autres

    1. Je suis tout à fait d’accord avec vous et c’est ce que je fais également car qui mieux que nous parkinsoniens pouvont parler de cette maladie, nous la vivons, nous la subissons quotidiennement..
      Merci pour votre commentaire .

    2. Merci pour votre commentaire François.Moi aussi j’en parle aussi souvent que je le peux autour de moi mais pas avec humour car beaucoup de gens ne le comprennent pas forcément et surtout , ils se disent finalement cette maladie n’est pas si terrible que cela puisqu’ils en font un sujet de plaisanterie . Moi non plus je ne veux pas être plainte mais entendue et consderee car ce n’est pas une maladie honteuse .

  7. Bonjour ma belle
    Tu écris divinement bien, c’est toujours un plaisir de te lire. Bravo pour ce texte magnifique. Je dirai mzrci à ce monsieur car même si nom est synonyme de malheur c’est grâce à ce monsieur et ses recherches qu’il a pu identifier le mal qui consommait et qui consumait ces malades, quelle souffrance ils ont du subir sans traitement, votre nom est signé de malheur mais c’est grâce à votre découverte que nous malades de Parkinson pouvons bénéficier de traitements pour soulager nos symptômes. .dommage que vous ne soyez plus ..peut être auriez vous trouvé le traitement qui aurait pu empêcher l’évolution de la maladie ? Car les pauvres chercheurs sont en peine. .un jour peut être ?..depuis que vous êtes mort ils n’ont encore pas trouvé, vous voyez un peu le temps que cela prend mais ça vous en saviez déjà quelque chose et encore à l’époque les moyens financiers et techniques n’étaient pas les mêmes. ..encore merci de vous êtes intéressés à ce cas de perte neuronale dans le cerveau, par contre, vous m’excuserez mais je n’accepte encore pas votre maladie, vous pouvez me comprendre ?

    1. Merci Mary pour ton commentaire . Si il vivait à notre époque je me demande ce qu’il ferait, ce qu’il penserait de toutes ces avancées .
      En tout cas Parkinson est un nom fréquent en Angleterre et un peu aussi aux États Unis

  8. Très beau texte, et je ne savais pas que le Dr Charcot avait fait porter le chapeau au Dr Parkinson. C est très bien écrit et tellement vrai. C ‘est tout ce que je ressens, et la lutte quotidienne qui est la nôtre nous fragilise malgré tout. Je garde toujours l espoir qu ‘un jour enfin, on puisse nous libérer de ce carcan. Bravo.

    1. Merci Claudine pour votre commentaire . J’ai écrit cette lettre car je me suis demandé comment i réagirait si il revenait sur terre et savait que non seulement une maladie porte son nom mais qu’elle effraient tellement de gens simplement en évoluant son nom. Je ne sais pas si à sa place je le supporterais .
      Je pense que cela vaut mieux pour lui que cette  » consécration » ait été faite à titre posthume .

      1. moi,je dirais que tellement il serait occupé avec ses recherches,qu’il n’aurait meme pas le temps de lire nos commentaires;et je salue vivement ce grand monsieur,qui a pu mettre le point sur cette maladie,avec le peu de moyens qu’il avait à son époque;de nos jours,beaucoup de malades sont sous-diagnostiqués!!!????lui, a accomplit la mission la plus difficile;et nos medecins sont parfois incapables de poser le diagnostic???!!!il aurait surement été choqué et peut-etre devenu parkinsonien!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.