La kinésithérapie chez le parkinsonnien.

La prise en charge doit personnalisée, il faut éduquer ou rééduquer la personne pour retarder la grabatisation.

http://www.neurologie-toulouse.com/medias/files/kine-parkinson.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.