Du nouveau dans ma vie !

Du nouveau dans ma vie !

nouveau

La famille s’agrandit !

Hé oui depuis plusieurs semaines, nous comptons un nouveau membre dans notre famille.

Elle est mignonne, je dirai même très jolie, elle a déjà un caractère bien affirmé.

Elle est rousse, avec de beaux yeux tout ronds couleur marron foncé, ses oreilles nous font craquer, son nez légèrement retroussé, le tout dessinant un joli petit minois.

Elle grandit vite, il faut dire qu’elle mange bien, et elle fait toutes ses nuits sans problème. Mon mari et moi sommes totalement fous d’elle.

Elle s’appelle Julie, Julie des Féeries du Valdonne, c’est une petite femelle Cavalier King Charles de 4 mois. Ce nom vous dit probablement quelque chose pour ceux qui me lisent régulièrement. En effet il s’agit l’élevage de Marie José Le Baron qui élève des Cotons de Tuléar mais aussi des Cavaliers King Charles.

Julie occupe une place importante dans nos vies, en particulier dans la mienne, car depuis quelques mois Parkinson ne me ménage guère et lance  contre moi des offensives très virulentes.

Julie m’occupe assez dans une journée  contribuant ainsi à mon bien être. Elle n’est pas la seule d’ailleurs mes autres chiens aussi participent grandement à mon équilibre.

Nous avons l’impression de découvrir le chiot, pourtant des bébés nous en avons eu dans le passé. Avec elle nous sommes tantôt ébahis tantôt émerveillés.

Nos Cotons bébés nous faisaient penser à de véritables petites peluches,  Julie elle, ressemble à un chien adulte en modèle réduit.

J’ai le sentiment aussi de plus profiter d’elle car je ne travaille plus, je suis donc plus attentive et plus disponible.

Elle change mon quotidien et me fait oublier Parkinson, c’est ce qu’il me faut.

En 2004 cette foutue maladie m’a obligé à abandonner ma passion, l’élevage.

Je ne pouvais plus à l’époque gérer à la fois, la famille (mes enfants vivant encore à la maison), mon travail, et les chiens. Le choix s’était vite imposé pour la reproduction c’était fini.

J’ai gardé tous mes chiens, il était hors de question de m’en séparer; c’était tous ou aucun, il y en avait 14.

Je n’ai aucun regret, j’ai fait le bon choix.

En ce début d’année notre meute s’est malheureusement réduite passant de  7 à 5 chiens, deux de nos femelles Odalys et Sarah ont dues être euthanasiées suite à un cancer.

Parfois nous nous posions la question à savoir quand nous reprendrions un nouveau chien, à partir de combien nous allions craquer ou si nous attendrions qu’il ne nous en reste plus aucun.

Vous avez la réponse. Je pense que c’est le bon c’était le bon moment.

La perte de tous nos précédents compagnons a laissé vide car un chien ne remplace jamais un autre. C’est vrai que nous avons du chagrin quand ils nous quittent, le contraire ne serait pas normal. Mais pourquoi se priver du bonheur, de l’immense joie que nous apporterait un nouvel ami à quatre pattes. Nous n’en oublions pas pour autant les autres. Chez nous notre cœur est assez grand pour aimer plusieurs chiens.

Chaque animal est différent et ne ressemble à aucun autre je peux vous l’affirmer contrairement à l’opinion de beaucoup de gens.

Je me souviens que à chaque fois qu’il y avait des visites à l’élevage on entendait toujours la même remarque: mais ils se ressemblent tous,

comment faites vous pour les reconnaître ?

Et bien non chacun a sa propre morphologie, sa propre physionomie ainsi que son caractère, ses habitudes, ses manies, son aboiement, sa façon d’agir qui fait de lui un être particulier. Comme les humains. La richesse et la variété des genres.

Un chien c’est bien mais 2, 3, 4, 5 ……. c’est encore mieux.

J’en profite pour vous demander à vous fidèles lecteurs de m’excuser car j’ai un peu délaissé ce blog ces derniers temps.

Comme on dit la vie n’est pas un long fleuve tranquille. La maladie qui prend le dessus, une remise en question sur le sens à donner à ma vie qui m’a fait prendre de nouvelles décisions, les meilleures possibles je le crois car personne n’est et ne peut se mettre à ma place pour en juger.

Je vous laisse le soin de regarder quelques photos de notre petite Julie.

Si vous souhaitez suivre ses aventures au quotidien, sur mon compte Facebook j’ai créé une page.

http://goo.gl/N92cte

 

Bonne lecture.

8 réflexions au sujet de « Du nouveau dans ma vie ! »

  1. quelle adorable petite chérie ! trop mignonne ! je comprends que Julie puisse occuper beaucoup de place dans ta vie !cette saleté de PK ne peut pas toujours avoir le dernier mot ! caresses à Julie et bisous pour toi

    1. Merci Martine pour ton commentaire. Je pense que toi aussi avec tes chats tu as pu constater que dans les moments difficiles de notre vie la présence d’animaux à nos côté est apaisante et réconfortante. Je ne saurais plus vivre sans eux.

  2. Très beau texte. Les animaux sont magnifiques, ils ont tellement de choses a nous apprendre. Je te souhaite pleins de courage, tes chiens sont un peu une dopamine qui combat l’affreuse parkinson avec l’amour qu’ils t’apportent chaque jour. Caresse à la belle julie et autres boubous. Pleins de bisous et de courage

  3. Très bel article au travers duquel on ressent vraiment ta passion pour les animaux et plus particulièrement les Cotons et les Cavaliers. Ces petits êtres nous apportent tellement de bonheur ….
    Je suis ravie de savoir que l’arrivée de Julie aux côtés de tes autres chiens te réconforte, t’apaise et te fais oublier un peu Parkinson.
    Bisous

    1. Oui Julie pousse comme un champignon. La pension est bonne c’est vrai mais elle dépense beaucoup d’énergie tous les jours. Elle bouge tout le temps et ce qui nous fait rire c’est que tous les jours elle a son petit quart d’heure de folie, en soirée; elle court très vite ventre à terre en haletant bruyamment. Elle parcourt ainsi le jardin, saute les obstacle sans ralentir, prend des virages serrés sur deux pattes. Un vrai petit clown !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.